Le Shiatsu et la grossesse

Le « shiatsu » a des effets positifs au cours de la grossesse, non seulement d'un point de vue physique, mais aussi émotionnel. Le « shiatsu » permet d’augmenter la conscience du corps, et joint cette prise de conscience aux émotions.

C’est aussi un grand stimulateur du développement sensoriel du bébé qui commence à acquérir des expériences physiques et mentales au travers de sa mère. De plus, le «shiatsu» peut être d'une grande aide pour faire face aux humeurs fluctuantes si fréquentes au cours des derniers mois de la grossesse.

Sur un plan physique, le Shiatsu soulage et prévient les problèmes caractéristiques de la grossesse tels que les nausées, les vomissements, les maux de dos, les problèmes digestifs, l'insomnie, les œdèmes, les crampes aux jambes et la constipation. Le Shiatsu permet également d’aider le bébé à changer de position, au cas où celui-ci se présente par le siège.

En résumé, le Shiatsu aide les femmes enceintes à jouir d'une meilleure qualité de vie et de bien-être au cours de ces mois uniques.

Réalisé régulièrement, il fournit une excellente préparation à l’accouchement puisqu’il enseigne en même temps des techniques de concentration, respiration et relaxation.

 

Il permettra ainsi en soulageant régulièrement le bas du dos et de l’abdomen de limiter la résistance lors de la mise au monde et vous enseignera comment relâcher vos tensions.

Il augmente le contrôle que vous pourrez avoir sur votre respiration et donc sur vos contractions lors de l’accouchement.

Une fois celui-ci passé, vous sentirez votre corps affaibli par tant d’émotions et de bouleversements physiques.

Le shiatsu pourra là encore vous aider à prendre soin de vous et de votre petit bébé.